Logo de la ville de Bezannes

Actualités

Accueil > Actualités > Voeux 2019

Voeux 2019



C'est le mardi 22 janvier 2019 que Jean-Pierre Belfie, maire de Bezannes, a présenté ses vœux sur le thème de "Si on se disait tout...".

Même si le froid et la neige s'étaient invités, l'ambiance fut chaleureuse. Après avoir remercié et accueilli personnalités, collègues et habitants, Jean-Pierre Belfie a souhaité mettre des étoiles dans les yeux, titre du film Bezannes 2019.

La première partie, visuelle, a été dédiée, chronologiquement, à tous les événements et réalisations de 2018 : sportifs Bezannais qui font la fierté de Bezannes, inauguration des maisons connectées, ouverture de la polyclinique Reims Bezannes, ouverture de l'annexe de l'état civil au sein de la polyclinique, inauguration de la résidence des Hautes Feuilles Domitys, des places supplémentaires en crèche, une extension du groupe scolaire avec des effectifs en hausse, de nouveaux logements, de nouvelles entreprises... la liste était longue, reflétant l'expansion et le dynamisme de Bezannes.

Après cette rétrospective 2018, Jean-Pierre Belfie a poursuivi par son discours« ce développement exponentiel ne se fait pas sans avoir d’effets induits, sans certains désagréments, sans susciter des questionnements, voire des récriminations… mais ne vous attendez pas à un plaidoyer larmoyant, ce n’est pas le style de la maison. Il faut être factuel et dire les choses. Voici donc la séquence et si on se disait tout ! »

L’expansion d’une commune, c’est :

  • Une circulation plus importante. Il a évoqué des embouteillages aux heures de pointe mais grâce aux travaux du shunt avant le rond-point de Champagne, réalisés par les services du Grand Reims (inauguré le 20 décembre dernier), la circulation est plus fluide. D’autres travaux d’aménagement ont été prévus lors d’une réunion présidée par Madame Vautrin, pour améliorer la visibilité, la sécurité et la fluidité.
  • Des problèmes de stationnement. Mais avec la création de 89 places de parking supplémentaires rue Kastler et Avenue François Jacob, la mise en place de la zone bleue, l’ouverture du parking du personnel de la polyclinique, il y a eu des améliorations, même s’il faut poursuivre dans ce sens.
  • Des déchets. Pendant cette période intense de travaux,certaines entreprises indélicates ne se préoccupent pas de l’état dont elles laissent les chantiers. Des mesures sont prises et il y a bien sûr des chantiers exemplaires.
  • Des déchets toujours, déposés par certains habitants qui, eux aussi, manquent de civisme en laissant des déchets encombrants sur le trottoir alors qu’une déchetterie est à 2 min de Bezannes !

« On dit aussi que Bezannes est riche et que ce n’est pas une commune mais un émirat », cette petite phrase a fait sourire. Jean-Pierre Belfie de s’en expliquer. Ce n’est pas parce que la ville se développe à vitesse grand V que les recettes suivent aussi vite. Même si elles augmentent avec l’arrivée de nombreuses entreprises, par le biais de la taxe sur le foncier bâti !

La baisse des dotations de l’Etat, le passage de l’ex-taxe professionnelle (maintenant appelée CET Contribution Economique Territoriale) à la Communauté d’agglomération en 2004 et la taxe d’aménagement maintenant transférée, depuis 2017, à la communauté urbaine impactent fortement le budget de la commune.

Certes la Communauté d’agglomération compense par le biais de dotations la perte de recettes de la CET, mais cette dotation, basée sur les chiffres économiques de 2004,n’a pas évolué depuis et Bezannes, elle, a évolué.

Heureusement, la commune continue à investir pour mettre en place des infrastructures nécessaires aux habitants, sans augmentation des impôts depuis 2003. Jean-Pierre Belfie a remercié l’Etat, le Département et la Région pour les subventions versées.

Un petit couplet pour « se rapprocher de nos concitoyens » en citant Albert Einstein, « tenez-vous loin des gens négatifs, ils ont un problème à chaque solution ». Certes peu nombreux, ceux qui critiquent, médisent sans jamais rien proposer. Mais, pour contre-balancer, on trouve également des bénévoles dans les associations, les relais, ces retraités qui distribuent la Gazette, arrosent les massifs l’été, décorent le village à Noël, des habitants toujours prêts à donner un coup de main.

Dans un autre registre, il a félicité Madame Watremet du Macaron Bleu pour son initiative originale de ce début d’année : des galettes des rois avec des fèves sur Bezannes et remercié également les mécènes qui « œuvrent pour la notoriété et font perdurer Bezannes dans une spirale gagnante ».

Pour finir, Jean-Pierre Belfie a souhaité appuyer sur le fait que chaque service a un coût et « qu’il n’y a de fromage gratuit que celui que l’on trouve dans les tapettes à souris ».

« Le curseur du changement bouge en permanence et c’est ce qui me dope ainsi que toute l’équipe municipale. Rien ne nous arrête et nous continuons sur notre lancée »

Les projets 2019, en image, ont été énumérés, logements, immeubles de bureaux, micro-crèches, supérette, maisons Esperanto, place gourmande, hôtel 4 étoiles… et à propos d’étoiles, le maire a annoncé la future salle multi-activités « GALAXIE ».

Pour finir, la vidéo des vœux 2019 présentant tous les atouts de Bezannes pour mettre des étoiles plein les yeux des habitants et des salariés de tout le Parc d’Affaires Reims Bezannes !

La cérémonie s’est terminée en chanson, les deux musiciens ayant privilégié, pour trinquer à cette nouvelle année, des chansons sur le thème des étoiles.

Les vidéo de Bezannes

Vidéo - Présentation de Bezannes

Les articles de presse de Bezannes
Articles de presse